Find us on Google+

Canadian Social Work Review / Revue canadienne de service social

Revue canadienne / A Canadian Journal

Volume 13, Number 1, 1996

ABSTRACT / RÉSUMÉ

QUELQUES TENDANCES DE L'ÉVOLUTION RÉCENTE DES PRATIQUES EN SERVICE SOCIAL DES GROUPES

Daniel Turcotte

Abstract:
In light of the considerable changes that have taken place in the delivery of social services in Quebec over the past ten years, this descriptive study examines current characteristics and practices of social work with groups. Using the responses of group animators to a written questionnaire, the author compares the results of his survey with those obtained by Home and Darveau-Fournier in 1981 and by Pâquet-Deehy et al. in 1982. The results reveal group approaches in which the objectives and the program are established in large part by the group leader, emphasis is placed more on the experience of group members than on the task to be accomplished, the leader's central role becomes more peripheral as the group develops, and intervention is oriented toward the development of mutual aid among group members. Compared to those described by the earlier studies, current practices appear to be characterized by intervention that is more structured: actions are planned, leadership is more directive, duration of the group is shorter, meetings are more regular, and there is a marked interest in evaluating results.

Résumé:
Le cadre de distribution des services sociaux a considérablement changé au Québec au cours des dix dernières années. Par ailleurs, certains problèmes occupent de plus en plus d'espace dans le champ des problématiques sociales. Dans un tel contexte, sous quelles formes les pratiques en service social des groupes se présentent-elles et dans quelle mesure ces pratiques se distinguent-elles de celles qui prévalaient au début des années 1980? Voilà les principales questions sur lesquelles porte cette étude descriptive qui a été réalisée à l'aide d'un questionnaire écrit portant sur les caractéristiques des pratiques et sur les facteurs susceptibles d'en influencer la nature. Les pratiques identifiées se présentent comme des démarches d'intervention dont les objectifs et le programme sont établis en majeure partie par l'intervenant, où l'accent est davantage placé sur la démarche du groupe et le vécu des membres que sur la tâche à accomplir, où la position centrale occupée par l'intervenant au début devient plus périphérique à mesure que le groupe évolue et où l'action de l'invervenant est orientée vers le développement de l'aide mutuelle entre les membres. Comparativement aux pratiques décrites dans les recherches de Home et Darveau-Fournier (1981) et de Pâquet-Deehy et al. (1982), les pratiques actuelles se distinguent par une plus grande structuration de l'intervention actions sont davantage planifiées, l'animation est plus directive, la durée est plus limitée, les rencontres plus régulières et il y a une préoccupation marquée pour évaluer les résultats de l'intervention.

Go to: / Aller à: