Find us on Google+

Canadian Social Work Review / Revue canadienne de service social

Revue canadienne / A Canadian Journal

Volume 14, Number 2, 1997

ABSTRACT / RÉSUMÉ

WAR OF WORDS/ WORDS OF WAR

A Dossier on Men's Treatment Groups in Ontario

Brian Francis A. Ka Tat Tsang

Abstract:
Historically, professional social work discourse has conveyed the notion that clinical practice is guided by theoretical frameworks supported by scientific research. Yet, as with many areas of practice, research into treatment groups for men who batter has resulted in conflicting findings which suggest opposing intervention strategies. In recent years, at least two competing camps of service providers have emerged. On one side are shelter workers and women's advocates; on the other, providers of treatment groups for men. A dossier documents the rhetorical strategies used by both sides in a struggle to establish jurisdiction over the problem of men's violence against women. The success of these strategies, rather than the established merits of any particular intervention, determines the allocation of resources for services.

Résumé:
Traditionnellement, le langage professionnel du service social transmet la notion que la pratique en milieu clinique se fonde sur des cadres théoriques appuyés par la recherche scientifique. Cependant, comme dans plusieurs domaines pratiques, la recherche effectuée au sujet des groupes de traitement d'hommes violents a produit des conclusions mixtes, ce qui suggère des stratégies d'intervention opposées. Depuis quelques années, au moins deux camps opposés de prestataires de service ont vu le jour. Un dossier au sujet d'une série d'événements qui se sont produits à Hamilton (Ontario), où se sont déroulés des affrontements entre travailleurs d'intervention et femmes décriant les prestataires de groupes de traitement masculin, documente les stratégies rhétoriques utilisées par les deux camps pour établir leurs compétences en matière d'intervention quant au problème de la violence masculine à l'endroit des femmes. Le succès de ces stratégies, plutôt que les mérites établis de toute forme particulière d'intervention, détermine l'allocation des ressources pour les services en question.

Go to: / Aller à: