Find us on Google+

Canadian Social Work Review / Revue canadienne de service social

Revue canadienne / A Canadian Journal

Volume 15, Number 1, 1998

ABSTRACT / RÉSUMÉ

USING IMMIGRANT NOVELS TO EXPLORE THE WORLD OF PRECARIOUS WORK

Margaret Beattie Janet Randell

Abstract:
Recent social science literature on employment and social policy is concerned with precarious (insecure, non-standard) work -- what immigrants have long known and others have come to fear. Because the work we do has an important role in shaping our lives -- influencing everything from our status and standard of living to our daily routines, our relationships, and our health -- we believe it would be illuminating for social work students to study immigrant novels which introduce determined and resilient characters struggling to cope at the bottom of the employment ladder. Three recent novels serve to illustrate how the issues at the very heart of social work emerge when we examine the work histories of fictional characters and focus on the personal and social consequences of their insecure work.

Résumé:
Les publications récentes en sciences sociales portant sur l'emploi et la politique sociale expriment des préoccupations à l'égard du travail précaire (non conventionnel et sans sécurité) -- une réalité connue depuis longtemps par les immigrants et que d'autres commencent maintenant à craindre. Parce que le travail que nous accomplissons joue un rôle important dans nos vies -- et influence tout depuis notre statut et notre niveau de vie jusqu'à nos routines quotidiennes, nos rapports et notre santé -- nous croyons que les étudiants en service social auraient avantage à lire les romans écrits par les immigrants dans lesquels on retrouve des personnages déterminés et souples qui se battent pour survivre au bas de l'échelle du travail. Trois romans récents servent à illustrer comment émergent les questions qui se retrouvent au coeur même du service social lorsque l'on examine le travail de personnages fictifs, pour ensuite tirer les conséquences personnelles et sociales de leur travail aléatoire.

Go to: / Aller à: