Find us on Google+

Canadian Social Work Review / Revue canadienne de service social

Revue canadienne / A Canadian Journal

Volume 16, Number 1, 1999

ABSTRACT / RÉSUMÉ

COURSEWORK ON DEVELOPMENTAL DISABILITIES

A National Survey of Canadian Schools of Social Work

Philip Burge Dwight Druick Marie Claude Caron Hélène Ouellette-Kuntz Dana Paquette

Abstract:
Social workers have long been involved in the support of individuals with developmental disabilities through developmental service institutions or agencies. Governments increasingly expect such individuals to use community-based generic social services, however, and social workers will serve more and more of these clients in a variety of settings. A survey of Canadian schools of social work shows that few courses offer even a minimal level of coverage of issues pertaining to developmental disability. Respondents indicated lack of faculty expertise, limited departmental resources, and lack of student interest as factors limiting coverage of this topic, despite its perceived relevance to social work. Increasing the number of faculty members engaged in related research and stimulating students' interest in this client group are two steps that might improve coverage and help prepare students to work with persons with developmental disabilities.

Résumé:
Depuis de nombreuses années, les travailleurs sociaux soutiennent les personnes atteintes de déficience développementale par l'intermédiaire d'institutions ou d'organismes spécialisés. Cependant, de plus en plus, les gouvernements s'attendent à ce que ces personnes aient recours aux services sociaux communautaires génériques. Ainsi, les travailleurs sociaux seront appelés à intervenir auprès d'un nombre croissant de ces clients dans divers milieux. Un sondage effectué auprès des écoles canadiennes de service social démontre que peu de cours portent de façon même minimale sur les déficiences développementales. Bien que les personnes sondées en perçoivent la pertinence par rapport au service social, elles ont indiqué que cette situation est attribuable au manque de compétence du corps professoral dans ce domaine, aux ressources départementales limitées, et au manque d'intérêt des étudiants. L'augmentation du nombre de chercheurs-enseignants dans des domaines connexes et la stimulation de l'intérêt des étudiants pour cette clientèle pourraient améliorer la situation et aider les étudiants à travailler avec les personnes atteintes de déficience développementale.

Go to: / Aller à: