Find us on Google+

Canadian Social Work Review / Revue canadienne de service social

Revue canadienne / A Canadian Journal

Volume 16, Number 1, 1999

ABSTRACT / RÉSUMÉ

WOMEN ON THE MARGINS

Narrative, Interpretation, Resistance

Lynne Leonard Peter Leonard

Abstract:
Attempts to establish alternatives to the role of the social worker as professional expert have directed attention to the role of co-narrator, which encourages the voice of the client in defining and redefining problems. The narratives of women who consider themselves at risk of HIV infection, collected in a pilot research project, contain expressions of both subordinacy and resistance that should not be overlooked. Drawing on feminist and Foucauldian perspectives, the authors argue that a gendered analysis of women ``on the margins'' must avoid focusing exclusively on the monolithic power of patriarchal practices that define women's bodies as objects, and instead recognize women's resistance as a basis for empowerment.

Résumé:
Des tentatives visant à trouver des solutions de rechange au rôle du travailleur social en tant qu'expert professionnel ont attiré l'attention sur le rôle de co-narrateur, dans lequel le travailleur social encourage le client à définir et à redéfinir les problèmes. Les récits des femmes qui se jugent à risque d'être infectées par le VIH, réunis dans le cadre d'un projet de recherche pilote, contiennent des expressions de subordination et de résistance qu'il ne faudrait pas négliger. En se fondant sur les perspectives féministes et sur celles de Michel Foucault, on soutient qu'une analyse sur les femmes marginales doit éviter de porter uniquement sur le pouvoir monolithique des pratiques patriarcales qui définissent les corps des femmes comme des objets, et reconnaître plutôt la résistance des femmes comme la base de la prise en charge de soi.

Go to: / Aller à: