Find us on Google+

Canadian Social Work Review / Revue canadienne de service social

Revue canadienne / A Canadian Journal

Volume 17, Number 2, 2000

ABSTRACT / RÉSUMÉ

LES CUISINES COLLECTIVES

Une pratique sociale innovatrice par et pour des femmes

Danielle Fournier Monique Provost

Abstract:
Cooperative kitchens are compatible with individual empowerment and help combat social exclusion. As an individual initiative, cooperative kitchens rest on the strengths and potential of individuals. They do not focus on the limits and constraints imposed by poverty, as do many social interventions. As such, they are a source of inspiration for social work. We embrace a conception of social work that seeks to combat inequity and social exclusion. We subscribe to social interventions that tend to increase the power of individuals over their lives and demystify the role of experts. Cooperative kitchens are supported by the expertise and knowledge of participants and allow them to take charge of and complete a concrete task. While a promising practice, they are also fragile and, to survive, require the support of workers who can facilitate their development. The authors present a view of cooperative kitchens obtained from a participatory research project undertaken between 1994 and 1998.

Résumé:
La pratique des cuisines collectives concourt à l'empowerment individuel et permet de combattre l'exclusion sociale. Pratique de prise en charge individuelle, les cuisines collectives misent sur les forces et les potentialités des individus. Elles ne centrent pas le regard, comme le font trop souvent les interventions sociales, sur les limites et contraintes qu'entraîne la situation de pauvreté. Une telle pratique sociale est, selon nous, source d'inspiration pour le travail social. Nous nous rallions, en effet, à une conception du travail social qui cherche à combattre les inégalités et l'exclusion sociale. Nous souscrivons à des interventions sociales qui tendent à augmenter le pouvoir des individus sur leur vie et démystifie le rôle des experts. Les cuisines collectives s'appuient sur l'expertise et le savoir des participantes, permettent à celles-ci de se prendre en main et de mener à terme une production concrète. Pratique prometteuse, elle est aussi fragile et nécessite pour survivre l'appui d'intervenants qui puissent accompagner son développement. Nous nous appuierons pour présenter la pratique des cuisines collectives sur une recherche-action que nous avons menée avec le Regroupement des cuisines collectives et Relais-Femmes de 1994 à 1998.

Go to: / Aller à: